Proposition d'honoraire

Sélectionnez votre métier

Ma demande concerne ...


Nom / Prénom
Téléphone
E-mail


Contact
Nom / Prénom
Téléphone
E-mail
Objet de votre message


accueil > actualités > CORONAVIRUS : « SPECIAL TRESORERIE »

SECURISEZ VOTRE TRESORERIE & GARANTISSEZ LA SURVIE DE NOTRE ECONOMIE !

Parce que la FIN DU MOIS approche et que les principales échéances à régler arrivent, il est primordial de FAIRE LE POINT !

Ne pas rompre la chaîne de paiement inter-entreprises est le remède à la survie de notre économie ! Soyons vigilants et appliquons l’ensemble des mesures d’urgence mises à notre disposition…

1/ PREMIERES MESURES DEJA MISES EN PLACE POUR PROTEGER VOS TRESORERIES

 

  • DECALAGE DE CHARGES : dispositifs traités dans nos précédentes Brèves :

 

Les impôts directs : acomptes IS, taxe sur les salaires, CFE et TF mensualisées (report à 3 mois sur demande simplifiée)

Les impôts indirects : TVA (report à demander dans le cas de trésorerie délicate)

Les charges sociales salariés : URSSAF et Caisses de RETRAITE report à 3 mois sur demande simplifiée (attention la PREVOYANCE n’est pas à décaler sauf si à l’initiative des Caisses)

Les charges sociales Indépendants : URSSAF et Caisses de RETRAITE ont suspendu leurs prochaines échéances

Impôt sur le Revenu Indépendants : report possible à 3 mois sur action depuis votre espace personnel « impots.gouv »

Les factures d’énergie et eau : demande à formuler à son fournisseur

EDF Entreprises : https://www.edf.fr/entreprises/nous-contacter/contacter-edf-entreprises 

ENGIE : https://pro.engie.fr/contactez-nous 

Direct Energie : https://total.direct-energie.com/entreprises/contactez-nous 

Veolia : https://www.service.eau.veolia.fr/home/nous_contacter.html 

Lyonnaise des Eaux / Suez : https://www.toutsurmoneau.fr/service-client

Les loyers commerciaux : demande à formuler à son bailleur dans le cadre des circonstances développées dans notre Brève du 19/03.

 

  • REDUCTION DE CHARGES : dispositifs traités dans nos précédentes Brèves 

 

Le chômage partiel : si le télétravail n’est pas possible et si l’activité de l’entreprise est éligible. Correspond à un arrêt d’activité partiel ou total. Elle concerne les salariés bénéficiant d’un contrat de travail (les mandataires sociaux et Indépendants sont exclus). Demande d’une autorisation administrative obligatoire auprès de la DIRRECTE.

L’arrêt maladie : concerne le salarié en garde d’enfant – 16 ans ou à risques ou encore touché par le CORONAVIRUS (les mandataires sociaux et Indépendants sont inclus)

La prime de 1 500 € : concerne les mandataires sociaux et Indépendants n’ayant pas accès au dispositif du chômage partiel. Mise en place d’un fonds de solidarité dédié aux TPE PE et Micro Entreprises des secteurs touchés par une fermeture administrative. Possible d’en bénéficier à partir du 31/03 en faisant une simple déclaration sur le site DGFIP (accès non ouvert à ce jour)

La demande de remboursement anticipé de crédits d’impôts : il est possible de faire cette demande avant même le dépôt de la liasse fiscale 2019. Les CI concernés sont : crédit d’impôt recherche, du crédit d’impôt en faveur des entreprises de spectacles vivants musicaux ou de variétés ou encore du crédit d’impôt pour dépenses de production d’œuvres audiovisuelle.

L’annulation de cotisations des Indépendants : en dernier ressort, il est possible de demander une aide de la SSI (Sécurité Sociale Indépendants) pour une remise partielle ou totale des cotisations lorsque tous les dispositifs mis à disposition ne parviennent pas à sauver votre Trésorerie (cf. supra les autres dispositifs). 

2 / LE FINANCEMENT : MESURES A ENVISAGER POUR PROTEGER VOS TRESORERIES

 

  • ACCOMPAGNEMENT VOLONTAIRE DE VOS BANQUES

 

Suspension des prêts Immobiliers et mobiliers : La majorité de vos banques ont été réactives et vous ont déjà proposées le report de vos échéances (en capital, intérêts et assurance) d’emprunts Immobiliers et Crédits baux mobiliers (LLD, LOA) à 3 ou 6 mois sans frais, ni intérêts de retard.  Ce dispositif est à mettre en place avec vos conseillers si cela n’est pas déjà fait et vérifier les conditions d’application.

Octroi de prêts bancaires : les entreprises en difficultés peuvent demander à leur banque un prêt d’un montant pouvant atteindre trois mois de chiffre d’affaires. 

Ces prêts seront garantis par l’Etat et accordés avec des conditions préférentielles. Les banques devraient appliquer un taux d’intérêt à 0,25 % correspondant au coût de la garantie de l’Etat. Au bout de douze mois, le chef d’entreprise aura à décider : soit le remboursement immédiat, soit progressivement en prolongeant son prêt jusqu’à cinq ans de plus.

 

  • FAIRE APPEL A LA BPIFRANCE SANS HESITER

 

Partenaire de votre banque et des Régions, Bpifrance vous vient en aide : besoin de « CASH » rapidement ou de sécuriser vos LIGNES CT de trésorerie. La Bpi lance des prêts de soutien à la trésorerie sans garantie, sans sûretés réelles sur les actifs de la société ou de son dirigeant. Ils sont dédiés aux TPE, PME et ETI, (au sens communautaire) qui traversent une période difficile liée à la crise sanitaire COVID-19.

 

La Bpi garantit votre banque : à hauteur de 90% si elle vous fait un prêt de 3 à 7 ans. Et garantit à hauteur de 90% votre découvert si votre banque le confirme sur         12 à 18 mois. 

La Bpi mobilise vos factures : toutes vos factures et rajoute un crédit de trésorerie de 30% du volume mobilisé. 

La Bpi suspens les échéances de ses prêts accordés avant la crise : à compter du 16 mars 2020.

La Bpi vous apporte du cash directement : prêt sans garantie sur 3 à 5 ans de 10 000 à 300 000 €, avec un différé important de remboursement.

PRET REBOND

Vous rencontrez des difficultés conjoncturelles ou une situation de fragilité temporaire liées notamment aux mesures de confinement prises dans le cadre du COVID-19.

Entreprises éligibles

  • PME 
  • 12 mois d’activité minimum
  • Tous secteurs d’activité, sauf : les SCI, les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000€.

Dépenses financées

  • les besoins de trésorerie liés à la situation conjoncturelle ;
  • l’augmentation du besoin en fonds de roulement ;
  • les investissements immatériels : coûts de mise aux normes (environnement, sécurité), recrutement et, frais de prospection, … ;
  • les investissements corporels à faible valeur de gage : matériel conçu/réalisé par l’entreprise pour ses besoins propres, matériel informatique…

Montant du prêt

De 10 000 à 300 000 euros selon les Régions

Garantie

Aucune garantie sur les actifs de la société ou de son dirigeant

Durée / amortissement

  • De 7 ans
  • Différé d’amortissement en capital de 2 ans

Conditions financières

Taux fixe préférentiel pouvant varier selon les régions

Modalité

  • Prêt bénéficiant d’une aide d’Etat et soumis à la règle des minimis
  • Pas de sûretés réelles et / ou personnelles
  • Échéances trimestrielles avec amortissement financier du capital

PRET ATOUT

Vous traversez un moment difficile lié à la crise sanitaire de Covid-19.

Entreprises éligibles

  • TPE, PME et ETI 
  • 12 mois d’activité minimum
  • Tous secteurs d’activité, sauf : les SCI, les entreprises d’intermédiation financière, les entreprises de promotion et de locations immobilières, les entreprises agricoles ayant un CA inférieur à 750 000 €, et les entreprises en difficulté au sens des Procédures Collectives.

Dépenses financées

  • un besoin de trésorerie ponctuel
  • une augmentation exceptionnelle du BFR, lié à la conjoncture

Montant du prêt

De 50 000 à 5 000 000 € pour les PME

Garantie

Aucune garantie sur les actifs de la société ou de son dirigeant

Durée / amortissement

  • De 3 à 5 ans
  • Différé d’amortissement en capital jusqu’à 12 mois

Conditions financières

  • Taux fixe ou variable

Modalité

  • Partenariat financier (1 pour 1)
  • Échéances trimestrielles, amortissement financier du capital

Comment solliciter la Bpi ?

Pour cela, remplissez le formulaire de demande en ligne.